Conférence publique ECOC 2011

Dimanche, 18 septembre 2011

Présentations en anglais avec traduction simultanée en français.
Entrée gratuite, comprenant également la conférence de Simon Singh sur la cryptographie.
Veuillez toutefois vous inscrire au préalable:

aller au formulaire d'inscription

14:30 - 17:30   Jean-Daniel Colladon Symposium - Milestones in Light Guiding

Pour la première fois, la conférence scientifique ECOC s’ouvre au grand public pour rendre hommage au savant genevois Jean-Daniel Colladon (1802-1893), inventeur du principe de base de la fibre optique.

Portrait-JD-Colladon-WEB-(4).jpg
En 1841, pour la première fois, Jean-Daniel Colladon, savant et industriel genevois, démontrait à l'Académie des sciences, aujourd'hui l'Université de Genève, le principe du guidage de la lumière en faisant cheminer la lumière en ligne courbe dans une veine liquide. Considéré comme principe de base de la technologie de la fibre optique, son expérience dite de la «Fontaine de Colladon» entre dès lors dans l’histoire des communications optiques.
 

LES prEsentations

Colladon_Hecht-WEB-(2).jpg

Colladon et l’origine du guidage de la lumière

Jeff Hecht, Contributing Editor, Laser Focus World, USA
Daniel Colladon a démontré le guidage de la lumière en 1841, en illuminant un jet d'eau durant ses leçons à l'Académie des sciences de Genève (aujourd'hui l'Université). L'impact sur le public fut si frappant que l'Opéra de Paris a très vite utilisé le principe pour une mise en scène. Plus tard, il sera adapté pour créer une illumination des fontaines de l'Exposition universelle de Paris en 1889. Dans cet exposé, je vais m'efforcer à décrire l'idée de Colladon, ses expériences et les racines de la fibre optique, qui plongent jusqu'au 19ème siècle à Genève.
Colladon--Keck-WEB-(1).jpg

Brillamment à travers le verre: la fabrication des premières fibres à haute transparence

Donald B. Keck, former Vice President, Research Director for Corning Inc., USA
Il y a quarante ans, une équipe de chez Corning a mis au point les premières fibres optiques à faibles pertes, utilisables pour les télécommunications. Cette composante-clé a créé une émulation planétaire, qui a abouti à l'ère de l'information telle que nous la connaissons aujourd'hui. Je partagerai avec vous quelques histoires sur cette invention, ainsi que quelques réflexions concernant cette révolution technologique.

 Colladon_Payne-WEB-(2).jpg

Pas de réseau sans amplificateurs optiques

David N. Payne, Director Optoelectronics Research Centre University of Southampton, UK
Les années 1980 marquent le début des recherches sur la brique manquante dans l'édifice des télécommunications optiques, soit l'amplificateur intégralement optique. Parmi toutes les approches possibles, un éventail de choix s'offrait: un semi-conducteur, une fibre Raman ou un cristal optique? Au final, une solution inédite s'imposera haut la main, mais non sans effort, à savoir les fibres optiques dopées à l'erbium.
Colladon_Russell-WEB-(1).jpg

Les fibres à cristaux photoniques: une nouvelle manière de guider la lumière

Philip Russell, Director at Max Planck Institute for the Science of Light, Germany
Les fibres à cristaux photoniques évitent les restrictions dues à la réflexion totale interne et permettent de guider la lumière avec peu de pertes dans un cœur creux rempli d'air ou de gaz. Ceci a des conséquences de grande portée, p. ex. pour l'optique non-linéaire, ainsi que pour les capteurs.



avec le soutien de
QP-logo-WEB-(1).jpg UNIGE70_Logo-WEB.jpg Musee-mhs-WEB-(1).jpg hepia-Logo-WEB-(2).jpg EPFL-Logo-WEB-(2).jpg

18:00 - 19:00 LA SCIENCE DE LA CRYPTOGRAPHIE

simon-singh-2-web.jpg
Simon Singh, écrivain scientifique, UK
Le Dr. Simon Singh a obtenu un doctorat en physique des particules au CERN, avant de devenir un écrivain scientifique. Il a écrit entre autres "Histoire des Codes Secrets", "Le Dernier Théorème de Fermat" et "Le Roman du Big Bang". L'"Histoire des Codes Secrets" incluait dix messages cryptés, dotés d'un prix de £ 10.000 pour la première personne réussissant à les déchiffrer. Dans son exposé, il relèvera le défi d'explorer l'histoire de la cryptographie, qui comprendra aussi une démonstration d'une machine ‘Enigma’ authentique de la seconde guerre mondiale.

avec le soutien de
IDQ_150_dpi_WEB.jpg